Au Népal, où l’agriculture représente la première source de revenu de la population, l’accès à l’eau est un enjeu crucial. En effet, environ trois quarts de la population du pays dépendent de l’agriculture, et celle-ci dépend principalement de l’approvisionnement en eau.

Heureusement, le pays ne manque pas d'eau. Par contre cette abondance en eau est saisonnière car liée à la mousson, et donc seulement de juin à septembre. D’autres phénomènes naturels, tels que les tremblements de terre, peuvent également influencer les ressources en eau de certains villages.

Shikharapur Community Learning Centre (SCLC), soutenu par l’ONGD-FNEL, a mis en place un programme de formation aux techniques agricoles pour les jeunes des districts de Katmandou et Makwanpur. Ce programme leur permet d’apprendre des techniques de gestion innovantes et durables, comme la culture sous serres, les cultures saisonnières et hors saison, la micro-irrigation, l’installation de bassin pour récolter l’eau de pluie, etc.

Saraswotia, agricultrice népalaise de 35 ans, a perdu toute sa production après les tremblements de terre de 2015. Les séismes ont provoqué un détournement de l’eau du village qu’elle doit désormais aller chercher à pied par bidons à la municipalité voisine, ne lui permettant plus de cultiver ses légumes. Grâce à la formation et au soutien de SCLC, elle a pu mettre en place un bassin pour collecter l’eau de pluie. Elle a également construit une serre pour la culture de tomates et a mis en place un système d’irrigation goutte à goutte pour la serre. Depuis l’année dernière, la serre et les techniques qu’elle a apprises lui permettent de faire plus de profit que sa précédente exploitation. Elle est son mari possèdent un terrain assez grand, leur ambition est donc de progressivement réinvestir leurs profits pour agrandir la ferme et ajouter des serres.

Une partie des dons reçus des groupes scouts en 2017 ont servi à cofinancer ce projet.

Ce jeudi 24 mai 2018 une formation en reporting financier a été organisée conjointement entre l’ONGD-FNEL et ECPAT Luxembourg à Katmandou. 
Au total 6 personnes travaillant pour deux organisations partenaires de l’ONGD-FNEL, Shikarapur Community Learning Centre et Prisoners Assistance Nepal, ont bénéficié d’un coaching personnalisé délivré par la responsable administration et finances du bureau d’ECPAT Luxembourg au Népal. Cette session avait pour but de partager des bonnes pratiques en matière de planification, suivi et reporting financier – et est un bel exemple de collaboration entre ONG luxembourgeoises.

MERCI A TOUS ET TOUTES POUR CETTE BELLE JOURNEE DE SOLIDARITE EN FAVEUR DU NEPAL

 

Connaissez-vous le Nepal koffer?

Le Nepal koffer est une valise sur le Népal qui regroupe des éléments pédagogiques pour les chefs scouts et enseignants, des activités diverses pour les élèves et des objets d'exposition pour la salle. Il s'adresse aux jeunes entre 6 et 17 ans en fonction des jeux : puzzles pour différentes tranches d’âge à réaliser en équipe, Kimspill sur les épices, Memory avec les symboles népalais et Jeu de l’oie (Nepalspill). Les jeux sont à la fois ludiques et pédagogiques.

Il y a du matériel disponible pour réaliser un week-end entier sur le Népal.

Le coffre est disponible gratuitement à l'emprunt au bureau de l'ONGD et des membres de l'association peuvent participer aux sessions pour accompagner les personnes encadrantes et présenter le Népal.

Si vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à contacter l'ONGD : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

At the beginning of April I visited together with Julie from the ONGD-FNEL and Marc, a camera man, different projects from the ONGD here in Nepal. First we went to visit a model farm, meaning a farm where people from the surrounding villages were taught how to organize a farm and how to get their products on the market in order to make profit. We went to see different farmers who already finished the training and built their own farms, funded by the ONGD.