Projet ONGD-FNEL 019 / 2017-2018

Objectif du projet : Développer un programme de formation professionnelle et technique pour les jeunes défavorisés du district de Baglung

 

Bénéficiaires :

Les bénéficiaires directs sont 100 jeunes et adultes (20 en 2017 et 80 en 2018) entre 18 et 40 ans qui seront formés et encadrés. Les filles/femmes représentent 30% des bénéficiaires, le pourcentage pouvant varier en fonction du type de formation délivrée.

Les élèves pourront choisir entre deux formations, la première étant la plomberie, et la seconde sera déterminée par l’étude de besoins réalisée cette année. Les formations dureront chacune 4 mois avec un mélange de formations théoriques et de formations « on the job » auprès de professionnels de la région. Des activités transversales seront également organisées pour sensibiliser les élèves, leurs familles et leurs potentiels employeurs à des thématiques telles que l’environnement, la gestion du changement climatique, l’égalité homme-femme et la violence envers les femmes.

Le centre visera en priorité des élèves venant de familles pauvres et marginalisées. Les bénéficiaires indirects sont les familles des bénéficiaires et la société népalaise en général qui profiteront de l’éducation et de la formation des jeunes, ainsi que de leur réintégration dans la société.

Partenaire local :

Ce projet marque le début de notre partenariat avec l’association Dhaulagiri Integrated Rural Development Centre (DIRDC), association créée en 2002 et reconnue par le gouvernement népalais (District Administration Officer, Social Welfare Council). DIRDC a rassemblé de nombreux acteurs publics et privés de la région afin d’évaluer les besoins et manques en termes de personnel qualifié. Toutes les personnes rencontrées ont souligné la nécessité d'établir un centre de formation professionnelle et de mettre en œuvre un solide projet de développement des compétences techniques afin que le district dispose de professionnels forms.

Le Centre de formation professionnelle qui sera mis en place par DIRDC offrira donc un apprentissage professionnel qui sera conforme aux normes établies par le CTEVT, ainsi que l’assurance et les compétences sociales nécessaires pour trouver un emploi rémunéré (et le garder). Grâce à ces acquis durables, ces jeunes seront à même de mener une vie meilleure et d’aider leurs communautés à progresser.

Budget:

90 364 € sur 18 mois (de juillet 2017 à décembre 2018)

Perspectives de durabilité de l’action

Il s’agit ici d’un projet pilote qui sera déployé en deux phases. En 2017 le centre sera mis en place et une première session de formation en plomberie sera délivrée à 20 jeunes. Parallèlement une étude de besoins sera réalisée pour déterminer quelles formations seront ajoutées au cursus du centre. En 2018 4 sessions seront délivrées à un total de 80 élèves : deux en plomberie et deux dans une autre matière déterminée par les résultats de l’étude de besoins.