Projet ONGD-FNEL 017 / 2017-2018

Objectif du projet : Assurer la réadaptation sociale (accueil, encadrement et scolarisation/formation) d’enfants de détenus à Sankhu, Palpa, Jhapa et Katmandou

Bénéficiaires :

Le projet prévoit de créer 3 foyers à proximité des prisons afin d’extraire les enfants du milieu oppressant de la prison tout en gardant un contact étroit avec leur mère. Un encadrement sécurisant, des repas équilibrés et des activités préscolaires, leur offriront un environnement sain et stimulant. Ce sont 30 enfants âgés de 6 mois à 5 ans qui séjourneront dans les foyers de jour à Jhapa, Palpa et Katmandou.

Dans le Home Sankhu, le projet va prendre en charge 100 enfants de 3 à 18 ans.  La maison de Sankhu offre une prise en charge à long terme et une scolarisation dans l’école attenante. L’école fonctionne selon la méthode « Junkiri (Firefly) » développée par PA Nepal, qui encourage l’apprentissage par la créativité et la pratique plutôt que par la répétition. Cette méthode favorise le développement personnel de l’enfant et lui permet de surmonter rapidement les traumatismes  qu’il a vécus précédemment. Des contacts réguliers avec les parents en prison et des visites périodiques sont organise

Dans la maison d’accueil à Palpa, 15 adolescents (à partir de 14 ans) seront hébergés, encadrés et formés à différents métiers : agriculture, cuisine, artisanat, guide de randonnée, etc. L’acquisition de compétences professionnelles et sociales leur permettra de s’insérer dans la société et de devenir des adultes responsables.

Partenaire local :

L’association Prisoners Assistance Nepal (PA Nepal), créée en 2000 par l’activiste népalaise des droits de l’homme Indira Ranamagar, a été un pionnier dans la mise en place de programmes de soutien aux femmes et aux hommes en prison et dans son travail sur la réforme pénitentiaire.

Site Web : www.panepal.org

Mme Indira RANAMAGAR, fondatrice et présidente de PA Nepal, primée au World’s Children Price en 2014 pour sa lutte de plus de 20 ans en faveur des enfants de prisonniers au Nepal.

Budget:

 213 512€ sur 2 ans (2017/2018)

Perspectives de durabilité de l’action

Le projet vise à offrir de nouvelles perspectives aux enfants de prisonniers et un environnement propice pour regagner confiance en eux-mêmes et développer leurs compétences sociales, de façon à faciliter leur réinsertion dans la société. Grâce à un encadrement compétent et à une éducation scolaire et professionnelle, ces jeunes seront capables d’entrer sur le marché du travail et de mener une vie indépendante.